• Rob Noel

J.O. de Tokyo : bilan !

Petit résumé de cette première représentation de l'escalade aux jeux Olympiques de Tokyo : du spectacle et du suspens !


Petit rappel des faits du coté des Français : nous avions quatre athlètes qualifiés pour les Jeux de Tokyo : Anouck Jaubert, Julia Chanourdie, Micka & Bassa Mawem.


Après des qualifications soutenues (s'agissant du combiné : difficulté/vitesse/bloc), Anouck, Micka & Bassa réussirent à prendre leur ticket pour les finales ! 3 athlètes sur 4 qualifiés en finale, seul le Japon, les USA et le France accédèrent à ce statut ! Julia Chanourdie arrivera 13ème des qualifications, un résultat honorable, même si la finale était accessible pour elle.


En finale, que de rebondissements :


- Bassa, sur son dernier run de qualification en difficulté, sera victime d'une lourde blessure au biceps gauche, qui le mettra hors-jeu pour la finale et le classera d'office 8ème de ces Jeux. Sa performance n'en restera pas moins diminuée qu'il sera le premier recordman de vitesse des J.O. avec un run en 5'45".


- Micka, après avoir prouvé qu'il était fin prêt pour cette échéance, tant mentalement que physiquement, passera à un cheveu (une valorisation d'un top en bloc) de l'or olympique ! Il arrivera à la 5ème place du classement général, ce qui, compte tenu de son investissement et de son état d'esprit exemplaire lors de la compétition, prouve qu'il était un des prétendants sérieux au podium olympique.


- Anouck, après avoir fait 2ème en vitesse, prouvera qu'elle était là pour se battre et réussira à sortir une 6ème place à l'issue du bloc, coiffant quelques favorites de la discipline sur le premier bloc de cette finale. À l'issue de la difficulté, Anouck finira 6ème des J.O. de Tokyo, ce qui est une performance notable au vue de tout son travail et de sa préparation globale pour passer de "spécialiste de la vitesse" à "finaliste olympique sur ces jeux".


Au final, nous avons pu suivre nos athlètes français et vibrer au rythme de leur performance et de leur combat lors de la première compétition olympique de l'histoire. Nos quatre mousquetaires nous ont fait trembler et sourire grâce à leur détermination et leur courage face à l'attente générale de la communauté de l'escalade française. Alors Mesdames, Messieurs, bravo à vous pour ce beau travail d'équipe !



Au delà de l'équipe de France, voici les résultats de ces premiers J.O. d'escalade :


- Janja Garnbret accèdera à la première marche du podium, en ayant encore une fois prouvé qu'elle n'a pas d'égale sur le circuit à ce jour.


- Miho Nonaka et Akiyo Noguchi remporteront la 2ème et 3ème place du podium féminin. Une très belle fin de carrière pour Akiyo, après 16 années de compétition internationale.


- Alberto Gines Lopez remportera la mise chez les hommes, prouvant que sa préparation générale de participation à l'ensemble des coupes du monde du circuit n'était pas veine !


- L'américain Nathaniel Coleman sera 2ème, Jakob Schubert s'offrira une 3ème place après un run parfait en difficulté !


- Adam Ondra finira 6ème, malgré ce résultat, il nous aura prouvé que le combiné est, comme l'escalade, souvent complexe et riche en surprise, bonne ou mauvaise soit-elle. Connaissant le mental d'acier du tchèque, nul doute que Paris 2024, avec son nouveau format, sera pour lui comme une forme de revanche à prendre avec lui-même.



19 vues